Musée du Malgré-Tout
Musée du Malgré-Tout
logo
Drop-Down Navigation: Touch-Friendly and Responsive demo by Osvaldas Valutis
expo précédente
expo suivante

La femme dans la préhistoire

Expo La femme dans la Préhistoire

Cette exposition, initiée en 1991, présente une collection de moulages unique au monde, comportant la quasi totalité des représentations complètes connues, qui s'enrichit chaque année. Elle a été rassemblée grâce à la générosité et la collaboration de très nombreux musées, institutions et personnes.

En français, comme dans la plupart des langues latines et en anglais, le même mot désigne à la fois l'être humain et le mâle adulte de l'espèce humaine : homme, man... Cette désignation ambiguë, qui fait en quelque sorte du mâle adulte humain un modèle universel, a été, jusqu'il y a peu, amplifiée par la tendance à étudier les sociétés humaines, passées ou contemporaines, essentiellement du point de vue masculin, et à les présenter à travers les modèles, les objets et le discours masculins. Enfin, la sociologie et l'ethnologie ont été pendant très longtemps l'apanage presque exclusif des hommes.

La science préhistorique n'échappe pas à cette vision biaisée : on parle des hommes préhistoriques, des hommes des cavernes, des chasseurs du Paléolithique..., et la femme préhistorique apparaît dans l'ensemble des ouvrages comme étrangement absente, si l'on excepte les quelques monographies, articles ou chapitres consacrés à ses représentations dans l'art préhistorique.

Le but de l'exposition vise à dresser un bilan objectif de nos connaissances actuelles sur la femme préhistorique : comme le visiteur s'en rend compte par lui-même, ce bilan est parfois assez maigre, en raison de l'intérêt relativement récent porté par les chercheurs à ce thème particulier. Si toutes les données recueillies depuis plus d'un siècle par les préhistoriens l'avaient été dans cet esprit, le bilan serait probablement beaucoup plus riche.

En l'absence de textes - il s'agit ici de la Préhistoire - les seules sources de renseignements disponibles sur les femmes préhistoriques sont leurs restes osseux qui nous renseignent sur certains aspects de leur physique, leurs sépultures, qui lèvent une partie du voile recouvrant leur position sociale et leurs habitudes "vestimentaires" et, enfin et surtout, l'image de la féminité telle qu'elle nous est transmise au travers de l'art préhistorique.

L'exposition présente ainsi une collection exceptionnelle de plus de 80 statuettes et blocs gravés, datant d'entre 30 000 et 10 000 ans, provenant des plus grands musées d'Europe. A cela s'ajoutent les enseignements fournis par la comparaison ethnographique avec des populations plus ou moins actuelles vivant selon le même mode économique, c'est-à-dire la chasse, la pêche et la cueillette.

"La femme est l'avenir de l'homme" écrivait Louis Aragon. Elle est aussi son passé, sans parler du présent...

L'exposition "La femme dans la Préhistoire" a été organisée avec le soutien de la Région Wallonne, de la Communauté française de Belgique et de la Maison des Jeunes de Viroinval, et l'aide de la S.A. Léon Eeckman, assureurs-conseils, du Journal LE SOIR, de l'imprimerie Walleyndruk, de Fagne-Magazine et de l'agence olégienne de Dexia Banque.