Musée du Malgré-Tout
Musée du Malgré-Tout
logo
Drop-Down Navigation: Touch-Friendly and Responsive demo by Osvaldas Valutis
expo précédente
expo suivante

Le blé

L'autre or des Romains

Expo Blé

À travers le blé, la société romaine apparaît sous un jour inédit : des "moissonneuses" tractées par des ânes, des distributions publiques de blé, du pain destiné à accompagner des hu&icric;tres... Pour le moins surprenantes, ces découvertes renseignent également sur les grandes orientations alimentaires, économiques, commerciales, politiques et même religieuses des Romains. Plus que des miettes, le blé dévoile une facette essentielle de la société romaine.

"Le Blé, l'autre Or des Romains" rassemblait pour la première fois une centaine d'objets issus de collections françaises et belges. Serpes, meules, moule à gâteaux, cornes d'abondance, statuettes de Fortuna et bien d'autre objets plongent le visiteur dans l'intimité d'une civilisation. La découverte de ces objets exceptionnels, dont la plupart n'ont jamais été exposés en Belgique, se fait à la lueur de panneaux explicatifs, d'animations pour les enfants, d'une vidéo reconstituant la récolte du blé, d'une évocation de boulangerie pompéienne... Une exposition passionnante, résolument tournée vers le grand public.

Du labour des champs jusqu'à la consommation du pain chez les Romains, l'exposition proposait de suivre le cheminement du blé, révélant au passage un quotidien et une vision du monde. En contrepoint, la présentation des sources historiques et scientifiques montre comment se sont constituées les connaissances sur ce sujet.

Le parcours muséographique débute par le travail dans les champs de blé de l'Empire romain. L'économie agricole y occupait une place essentielle. La suite de l'exposition plonge le visiteur dans les rites et les croyances de la société romaine. La troisième partie est consacrée au commerce et au stockage du blé. L'Empire romain représentait une vaste zone de libre échange à monnaie unique. Ensuite, le visiteur découvre que le blé constituait la base de l'alimentation des Romains, consommé sous forme de bouillie, de galette et de pain.