Musée du Malgré-Tout
Musée du Malgré-Tout
logo
Drop-Down Navigation: Touch-Friendly and Responsive demo by Osvaldas Valutis
expo précédente
expo suivante

Sur la piste du cheval

de la Préhistoire à l'Antiquité

Expo Sur la piste du cheval

Le Cheval... La "plus noble conquète de l'Homme"...

Le cheval appartient à la famille des équidés, actuellement représentée par de nombreux genres et des dizaines d'espèces : cheval, &agcirc;ne, zèbre, hémione, etc.

Cette grande famille remonte à des dizaines de millions d'années, et a, tout comme l'être humain, évolué progressivement, et de diverses manières.

Avant d'être conquis, domestiqué par l'Homme, le cheval a d'abord été gibier, et est devenu petit à petit un des thèmes favoris des représentations figurées de l'Homme préhistorique et de ses descendants : on le retrouve peint, gravé ou sculpté sur les parois des grottes, des abris, et sur une multitude d'objets.

Il y a environ 5000 ans, il est domestiqué, quelque part au sud-ouest de l'Asie, aux confins des grandes steppes. Dès lors, le cheval va changer de statut et progressivement devenir l'auxiliaire, peut-être le plus précieux, de l'homme : monture ou animal de trait, il permet à l'homme d'aller plus loin, plus rapidement, plus lourdement chargé, et l'on voit alors apparaître, en plus des représentations figurées, toute une panoplie d'objets liés à son utilisation et dont certains sont parvenus jusqu'à nous.

Le cheval va rapidement devenir un symbole de pouvoir, de richesse et de prestige. Il accompagnera parfois l'homme jusque dans sa tombe. Il va aussi trouver sa place dans les mythes et les religions de l'Antiquité : Pégase, les Centaures, Epona, etc.

Le cheval accompagne l'homme à la guerre, à la chasse, dans son labeur, dans ses compétitions et dans ses rêves...

L'exposition créée à Treignes propose un vaste éventail de représentations du cheval, partant de l'art paléolithique jusqu'à la fin de l'époque romaine, en passant par les Âges des métaux, la Mésopotamie, l'Égypte et la Grèce. Le cheval y figure notamment sous forme de statuettes, de bijoux, de bas-reliefs, de sculptures et de peintures sur de la céramique.

À partir de l'Âge du Bronze, s'y ajoutent, progressivement, les éléments de harnachement, parures, mors, puis fers, éperons, muselières, hipposandales..., le plus souvent réalisés en métal, souvent superbement ouvragés, et témoignant de l'évolution technique et du savoir-faire de l'homme.