Musée du Malgré-Tout
Musée du Malgré-Tout
logo
Drop-Down Navigation: Touch-Friendly and Responsive demo by Osvaldas Valutis
expo précédente
expo suivante

La vie quotidienne en Belgique romaine

Expo Vie quotidienne en Belgique romaine

La civilisation gallo-romaine réunit dans le même creuset les traditions gauloises et les techniques ou structures nouvelles apportées avec eux par les conquérants romains. En Belgique, grâce à de nombreuses fouilles et découvertes, les musées et les cercles archéologiques se trouvent riches d'un important fond de matériel évoquant les divers aspects de cette période.

L'exposition "La vie quotidienne en Belgique romaine" se propose de faire revivre quatre siècles et demi de cohabitation entre Belges et Romains, de relations quotidiennes, d'échanges, d'où naîtra un pays : la "Belgica", la Belgique. Elle a voulu également répondre d'une manière concrète aux questions que l'on se pose habituellement à propos de cette période : comment les Gallo-Romains s'habillaient-ils, que mangeaient-ils, quels étaient leurs activités professionnelles, le style et le confort de leurs demeures, leurs progrès techniques, leurs opinions politiuqes et religieuse, la structure de la famille...?

Autant de questions, parmi d'autres, auxquelles l'exposition tente de répondre en illustrant les différents thèmes abordés par de nombreux objets en provenance de Belgique et de France, objets qu'il serait long de détailler ici : les styles et les tablettes évoqueront l'enseignement et l'emploi de l'écriture, les jetons en verre ou en os, les osselets, les dés témoigneront des jeux de société, les pinces à épiler, les boîtes à fards, les miroirs, les peignes en os souligneront l'importance que l'on accordait aux soins du corps, la parure et le vêtement illustreront la notion de mode déjà présente chez nos ancêtres, les restes culinaires découvertts dans les fouilles donneront une idée assez précise de ce qui constituait la nourriture des Gallo-Romains, les tombes à inhumation et à incinération, avec leurs gestes rituels tels que dépôts d'offrandes, repas votifs, feront comprendre la conception antique de la mort.

Les "Scènes de la vie quotidienn" ont été conçues comme une succession de tableaux juxtaposés présentant chacun une activité déterminée. La première partie permettra d'aborder la vie quotidienne dans ses aspects matériels, tels l'art de bâtir, le repas, la toilette, la parure. Un deuxième volet traitera de la vie économique, avec l'évocation du monde des agriculteurs, des artisans, des commerçants. Le troisième volet, consacré au domaine de la pensée, sera axé sur l'éducation et l'écriture, les croyances religieuses et les coutumes funéraires.

Cette exposition n'a pas la prétention de dresser un bilan exhaustif de nos connaissances de la civilisation gallo-romaine. Son but est plus modeste : proposer au visiteur un pélérinage aux sources antiques, lui permettre de faire plus ample connaissance avec ette période qui est, pour l'histoire de la Belgique, et , en particulier celle de la Wallonie, d'une importance capitale. Rome, en effet, a marqué de son empreinte notre pays, a déterminé notre caractère latin et particulièrement notre langue.

Conçue dans un esprit scientifique rigoureux, étayée par une documentation abondante (dessins, photos, graphiques, plans), l'exposition conç,ue initialement par le Centre d'exposition de Wéris, sera illustrée par plus de 150 objets, en provenance du Musée Royal de Mariemont, du Musée provincial gallo-romain de Tongres, du Musée luxembourgeaois d'Arlon, du Musée du Monde souterrain de Han-sur-Lesse, du Musée de Charleville-Mézières, et des collections d'Archéolo-J, du Cercle historique et archéologique de Wavre et du CEDARC.