Musée du Malgré-Tout
Musée du Malgré-Tout
logo
Drop-Down Navigation: Touch-Friendly and Responsive demo by Osvaldas Valutis
expo précédente
expo suivante

Celtes et gallo-romains dans la région du Viroin

Expo Celtes et Gallo-romain dans la région du viroin

Si l'on excepte la présence assez dense de petits groupes d'agriculteurs-éleveurs de la fin du Néolithique, entre 3000 et 1700 avant J.-C., il faut attendre le deuxième Age du Fer, vers 450 av. J.-C., pour que la région du Viroin, au sud de l'Entre-Sambre-et-Meuse, montre des signes de peuplement un tant soit peu conséquents.

Cet état de chose est probablement lié à certains facteurs géographiques et géologiques. La région du Viroin occupe une partie d'une longue bande calcaire appelée "Calestienne", qui s'étire d'est en ouest sur quelques kilomètres de large, entre Givet et Trélon. Cette zone, dépourvue de silex mais riche en minerai de fer, est isolée des régions voisines par les reliefs imperméables de l'Ardenne au sud, et par la dépression marécageuse de la Fagne au nord.

C'est probablement la présence de ce minerai de fer qui va attirer les Celtes du deuxième Age du Fer dans la région. Ils installeront des places-fortes (Oppida) à Lompret et à Olloy-sur-Viroin et laisseront notamment des traces de leurs activités quotidiennes dans la grotte de la Roche Albéric à Couvin.

La romanisation de la Gallia Belgica, qui va suivre de quelques décennies la victoire de César sur les Gaulois, va entraîner une occupation de plus en plus intense de la région : les vestiges de villas, de cimetières, de fortifications, de refuges, de sanctuaires, de bas-fourneaux, de forges, etc., se comptent par dizaines.

L'exposition présentée jusqu'au 30 mai 1999 au Musée du Malgré-Tout à Treignes se propose de faire découvrir les différentes facettes de la vie quotidienne des Celtes et Gallo-romains de la région du Viroin, au travers des très nombreux vestiges découverts en plus d'un siècle de recherches et de découvertes archéologiques. Le visiteur pourra ainsi se familiariser avec les productions céramiques et métallurgiques des artisans celtes et gallo-romains, les techniques et les matériaux de constructions, la bijouterie, les échanges commerciaux, les activités agricoles, les rites et les cultes...

L'exposition "Celtes et Gallo-romains dans la région du Viroin" a été organisée avec le soutien de la Région Wallonne, de la Communauté française de Belgique et de la Maison des Jeunes de Viroinval, et l'aide de la S.A. Léon Eeckman, assureurs-conseils, de l'imprimerie Walleyndruk, et de l'agence olégienne du Crédit Communal de Belgique.